Saint Blaise du Buis (Isère)

  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)
  • Saint Blaise du Buis (Isère)

Accueil du site > Vie associative > Cote Manin : site naturel

Cote Manin : site naturel

Mis à jour le 12/06/2015

L’ENS Cote Manin poursuit son aménagement

En avant pour le Plan de Préservation et d’Interprétation (PPI) 2015-2019 : notre Espace Naturel Sensible (ENS) Cote Manin poursuit son aménagement. Pas moins d’un an a été nécessaire pour définir le nouveau PPI 2015-2019.

En attendant la validation de celui-ci par le conseil départemental, l’ACCA, avec qui la commune a signé une convention de gestion, représentée par son président Christian Maljournal continue de maintenir les « corvées ». Corvée, au sens chasseurs, n’a rien de très dur car plus d’une quinzaine de chasseurs accompagnés de quelques enfants ont nettoyé à l’ancienne la prairie autour et en amont de l’étang. L'ACCA en actions Faux, débroussailleuses, fourches et tracteurs ont été nécessaires pour nettoyer cette surface en moins de 4 heures en respectant les directives environnementales. Si vous souhaitez aider cette association dans ses actions, merci de prendre contact avec Christian Maljournal : christian.maljournal@yahoo.fr ou 06.37.03.68.99 ou 04.76.65.86.87.


Etang de Cote manin 1 Saint Blaise du Buis En 2002 lorsque l’ACCA prend l’initiative de redonner vie à cet étang, ce n’est qu’un champ de broussailles et d’arbres entremêlés, à leurs pieds gît un sol humide envasé. Après quelques mois d’efforts les chasseurs viennent à bout des broussailles, de nombreux arbres sont abattus. La Commune achète le terrain en 2004 et fait creuser la zone qui deviendra l’étang actuel. La terre provenant du curage sera disposée le long du lit de la Fure et au sud de l’étang. La digue ainsi formée va créer une nappe d’eau calme contournée par la rivière. Plus au sud, un ancien barrage en pierre, sur la Fure, contribue à réduire l’écart entre les niveaux d’eau de part et d’autre de la digue. Au cours de l’année 2006 viendra le classement en zone naturelle sensible par le Conseil Général de l’Isère puis la création du Comité de Site où siègent les représentants du Conseil Général, de la Commune, de la CAPV, du SIBF Syndicat de la Fure, des sociétés de chasse et pêche, de l’agriculture, de la Commune d’Apprieu. En 2008 les berges sont reprofilées en pente douce pour faciliter la végétalisation qui protège les espèces. Des roseaux en motte sont mis en place et des bosquets de saules sont plantés par bouturage. Les occupants de la berge sont ainsi plus tranquilles vis à vis du passage des promeneurs sur le sentier. Rappelons à cette occasion que ce n’est pas un lieu de pique-nique pour faire la fête, que les engins motorisés sont interdits et que les chiens doivent être tenus en laisse. Etang de Cote manin 2 Saint Blaise du Buis
Mais le site ce n’est pas que l’étang, il y a la prairie humide au nord et ses sources, un ancien pâturage qui était régulièrement inondé par le passé, très riche en biodiversité. Au sud, les prairies sèches abritent un cortège d’espèces floristiques intéressant. La zone dite « d’intervention » de 6 ha comprend l’étang, la prairie humide et une partie de la prairie sèche. La zone dite « d’observation » comporte les coteaux boisés situés à l’est de l’étang et le sud de la prairie sèche. Au total le site s’étend sur 15 ha. Une convention sera proposée aux propriétaires des terrains concernés. Le Conseil Général a émis un premier plan de gestion sur 5 ans qui va se terminer en 2011, il finance les frais associés aux interventions à hauteur de 91 %, le solde étant à la charge de la commune. L’ACCA, par délégation de la Commune est le gestionnaire du site chargé des travaux avec l’aide d’entreprises le cas échéant. Elle assure la surveillance du site ainsi que la destruction de certaines espèces nuisibles comme le ragondin qui creuse des galeries dans la digue. L’association Le Pic Vert a la tâche du suivi faunistique et floristique et réalise l’inventaire des micros mammifères.
Etang de Cote manin 3 Saint Blaise du BuisLes principales actions menées : végétalisation des berges – abattage des arbres dangereux – débroussaillage des ligneux – fauche de la prairie humide – destruction des plantes invasives (algues filamenteuses et renouée du Japon) - création d’une passerelle et d’une plate-forme destinée aux visites pédagogiques des scolaires – pose de panneaux.

Etang de Cote Manin 4 Saint Blaise du Buis En 2012, une passe à poissons a été construite au niveau du barrage en pierre pour assurer la continuité écologique de la rivière. Les poissons peuvent ainsi remonter le courant vers les zones de frayères et le transit sédimentaire, sable et gravier, est facilité entre l’amont et l’aval. Cette passe à poissons se situe sur la commune d’Apprieu sur un terrain appartenant à la Fédération de pêche, entre le canal qui alimente l’ancienne usine et la Fure. Elle est constituée par une succession de bassins créés par des pieux et rondins en mélèze, décalés d’environ 20 cm en hauteur. Sa réalisation n’a pas été des plus facile, les engins ont dû franchir la Fure sur un enrochement disposé provisoirement dans son lit, puis leur évolution jusqu’au canal, en terrain marécageux, a nécessité de placer par endroit un tapis de troncs d’arbres. Il faut savoir que la Fédération de pêche était maître d’ouvrage, qu’elle a financé en partie cette réalisation, aidée par diverses subventions du Conseil Général, de l’Agence de l’eau, du SIBF… Pas d’incidence financière pour les communes de St Blaise et d’Apprieu qui ont été consultées et ont pu donner leur avis sur d’éventuelles conséquences hydrologiques pour le site. La passe à poissons détournant une grande partie du débit de la Fure, la part allant vers le canal a été réduite afin de conserver un débit suffisant dans l’ancien lit de la Rivière entre l’étang et le barrage. Nous souhaitions maintenir une zone humide au sud de l’étang pour éviter un abaissement de son niveau. Depuis le sentier, on peut voir au loin cette passe à poissons qui s’intègre bien dans le site. La chute d’eau, un peu réduite, est toujours présente au déversoir du barrage.

Afin d’assurer une gestion plus optimale du site, une extension côté rive droite de la Fure, sur la Commune d’Apprieu, semble possible. Le Conseil Général rendra sa décision dès qu’il aura les conclusions d’une étude en cours.

A lire aussi :

En avril 2014, la nouvelle municipalité a été invitée à visiter l’étang de Cote Manin : photos.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF